Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Mauritanie 2020, retour à Chinguetti, Atar, Zouerate

30 Juin 2020 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #Chinguetti, #Mauritanie, #voyages

Point Afrique annonce déjà les vols pour Atar à partir du 17 octobre !

 

Un si long silence

Coucou, me revoilà après une longue pause sur la toile.

Après Noël, après la promotion du Pacte, mon dernier roman, je suis partie me frotter à nouveau à mes amis maures d’Atar et de Chinguetti, sentir à nouveau l’ambiance du marché, admirer les dunes de sable et les chameaux impassibles, écouter les bruissements des boubous agités par le vent. 

Nous sommes partis en 4X4 par l’Espagne, le Maroc et le Sahara Occidental pour rejoindre la Mauritanie en convoi avec des membres actifs de l’association Les Enfants du Désert.

Vous vous souvenez du Pacte et de son personnage principal, Léonie, partie en Mauritanie pour se faire oublier, puis rentrée au pays, après avoir rencontré Sadiyan qu’elle rêve de rejoindre.

 

Immersion

La Mauritanie, il faut l’aborder sans préjugé, passer la frontière et laisser ses jugements ; il faut juste se taire et écouter, observer et essayer de comprendre, se courber sous le charme, se laisser caresser par les odeurs et les intonations.

Retrouvailles avec les lieux familiers d’Atar : le four à pain et le four pour les chèvres, la mission catholique, les centres de nutrition, le marché de Lebreiza, l’Alliance Française, le roulage du couscous par les femmes, les collèges et lycées avec le port de l’uniforme obligatoire, la batha ou encore l’oued malheureusement envahi par les poubelles, un tour à Aïn-Taya après le barrage de Siguiri, la traite des chamelles dont le lait est très prisé … Choum et son train du désert jusqu’à Zouérate où l’impressionnante mine de fer offre un paysage industriel lunaire et retour par F’Deirick. Chinguetti et sa piste en mauvais état, séjour chez l’amie Ginette et son magnifique jardin, la bibliothèque al Habott, un inoubliable coucher de soleil sur les dunes orangées. Dans un creux de l’aisselle d’Atar, le sympathique village d’Azougui qui étale paresseusement ses khaïmas et ses palmeraies et qui fournit l’eau à la willaya. 

 

Retour en Ardèche

Les paysages défilent : la capitale Nouackchott toujours embouteillée, Nouadhibou ; le Sahara occidental : Bir Gandouz, Dakhla, Boudjour et ses barques de pêcheurs, Layoune ; Tarfaya, Tan-Tan, Essaouira, Agadir, Marrakech, Larache au Maroc ; Algésiras et Jaén en Espagne, Barcelone en Catalogne et l’Ardèche toujours froide en ce début mars. Le département en pleine crise de Covid 19 et un petit problème de santé à régler en cette période difficile. L’attente d’un médecin injoignable, enfin un rendez-vous. Et le temps passe. Et Le Pacte va fêter son premier anniversaire, déjà !

L'animation et la présentation prévues à la Médiathèque de Montélimar autour de mon roman et les visites dans les bibliothèques annulées ou reportées...

 

Un amour intact

L’indéfectible Maurice Freund, un pied sur les clapas ardéchois, un autre dans le sable des dunes mauritanienne et son Point Afrique annonce déjà les vols pour Atar à partir du 17 octobre !

Avant de partir lisez Le Pacte. Vous le trouverez dans les bonnes librairies de la région ou sur le site des Éditions de La Calade où, la aussi, un cévenol accroché à son terroir publie les ouvrages des auteurs dits régionaux : 22, Place de la gare, 07260, Joyeuse. editionsdelacalade@gmail.com

Vous pouvez aussi directement me passer commande et je pourrais vous l'envoyer dédicacé (frais de port de 3€ en plus). 

Le livre vous donnera un point de vue tout personnel sur cette Mauritanie alanguie sur les tapis, assoupie sur le sable chaud, épanouie avec ses traditions vivaces et sa fierté nationale.

 

Nicole Faucon-Pellet

 

 

Bibliothèque al Habott et mosquée à Chinguetti, Mauritanie
Bibliothèque al Habott et mosquée à Chinguetti, Mauritanie

Bibliothèque al Habott et mosquée à Chinguetti, Mauritanie

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article