Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Malika Mokeddem : La Désirante

8 Mars 2014 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #j'ai lu

La Désirante de Malika Mokeddem

Régis pisse, le nez dans les étoiles, sa femme Caroline donne la bague de sa grand-mère à Shamsa qu’elle appelle sa fille. Régis, lui, l’appelle la fille du soleil.

Il faut dire qu’elle vient du désert, qu’elle a la peau brune et les cheveux crépus, qu’elle est journaliste, hantée par les cohortes d’intégristes, humiliés ou miséreux, englués dans le bourbier de systèmes mais qu’avec un sou et trois slogans n’importe quel émir de pacotille peut réactiver, les transformant en bombe humaine.

Abandonnée à sa naissance, Shamsa est née à Aïn Dakhal, au pied du grand erg Occidental. Cachée dans un camion en partance pour Oran, son couffin a traversé le désert, les steppes des hauts plateaux et les flancs abrupts de l’Atlas. Recouverte de sable, elle est confiée aux sœurs blanches de l’orphelinat de Misserghine qui l’élèveront. Née d’une tombe de sable, la mer est son désert. De déplacement en déplacement, elle demeure nomade dans l’âme et garde en elle ce quelque chose qui fait que les grands espaces la dévastent.

Vent de Sable glisse avec allégresse, cap sur Ajaccio. C’est la première fois que Shamsa navigue seule. Elle cherche Lou, le fils de Caroline et Régis, son compagnon dont le Vent de Sable a été trouvé à la dérive au large du golfe de Squillace. Les pêcheurs de Catane ont donné l’alerte.

Le portrait de Lou installé sur le bateau, couronné de la mousse de ses cheveux blonds, du bleu intense de ses yeux a ce pétillement mi-tendre mi-narquois qu’elle aime tant. Cela lui donne la force de poursuivre ce grand blond diamétralement différent des moricauds de sa terre natale, qu’elle aime.

Régis, cherche son fils écumant tous les ports. Shamsa cherche son amour sur la mer, sœur jumelle du désert : de la Grèce à Mahdia, des îles Kerkennah à la Corse. Elle est une basanée, de surcroît cuite et recuite par la mer. Une camisole de silence et de hargne l’emprisonne depuis la disparition de Lou.

Un jour que Shamsa et Léo passaient à Lampedusa, elle avait songé qu’aujourd’hui, on refuse aux humains cette liberté élémentaire que possèdent encore les volatiles : fuir les éléments hostiles de leur terre natale.

Il y a aussi Mansour et sa femme Jamila, Nabil qui est marin sur le Soltane et Kenza son amoureuse. Youcef, son panarabisme et ses invectives. Puis, Bertrand Simonet qui avait convoyé Vent de Sable de la Tunisie vers la Grèce, en profitant pour transporter du cannabis et des drogues dures. Après quelques péripéties, l’enquête que la police échoue, Shamsa la réussie.

J’aime le style de Malika Mokeddem, ses réflexions, ses prises de position.

® Dessin Serge BRIEZ

® Dessin Serge BRIEZ

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article