Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Congrès de l’AEAP 2013 en Ardèche

28 Avril 2013 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #AEAP

Congrès de l’AEAP 2013 fin août à Viviers en Ardèche

L’Association des Écrivains et Artistes Paysans joue les troubadours chaque année, à la fin du mois d’août pour organiser son congrès annuel.

http://www.ecrivains-paysans.com/index.php/accueil

Chaque année, un adhérent organise cette manifestation. Cette année, c’est mon tour. Ainsi du 26 au 29 août 2013, l’AEAP sera sur mes terres, en Ardèche, à Viviers.

Le congrès est une occasion de se retrouver entre membres dispersés aux quatre coins de l’hexagone, de faire son assemblée générale, de rencontrer les gens du cru pour partager la passion de l’écriture, du terroir et du patrimoine paysan et de connaître un peu les curiosités locales et historiques.

Nous serons hébergés en plein cœur de Viviers à la Maison Diocésaine Charles de Foucauld, qui conjugue histoire et modernité, les congressistes jouiront d’un confort maximum : salle de conférence, restaurant, grande cour ombragée, parking, ascenseur desservant les coquettes chambres…

http://www.ardeche.catholique.fr/

Le 26 août, réception des congressistes arrivant par la route ou par le train et conseil d’administration.

Le lendemain, Assemblée Générale à la maison diocésaine suivie d’une conférence de Marie-Josée Volle, Vice-Présidente de Mémoire d’Ardèche et Temps Présent avec « Jardins témoins de leur temps.». http://www.memoire-ardeche.com/

L’après-midi, visite de la cité blanche, l’ancienne cité ouvrière Lafarge où les premiers logements furent construits en 1880. Cette « ville dans la ville » compte église, écoles, hôpital, boutiques, patronage, cours du soir, équipe de foot, jeux de boules... La cité nous sera présentée par Yvonne Leclère : une passionnée intarissable sur le sujet.

Une présentation historique, la projection du fils « Les enfants de la Cité Blanche » puis l’exposition du CICP

http://www.cicp-viviers.com/fr/

En soirée, nous invitons les gens du cru à nous rejoindre dans la grande cour de la maison diocésaine pour une soirée chansons, poésies, contes. Quelques uns de nos artistes paysans animeront la soirée.

Le lendemain, une journée au domaine du Pradel, sous la garde de la tour de Mirabel, au pied du massif volcanique du Coiron. C’est là qu’Olivier de Serres, le célèbre agronome, s’est installé en 1558. Écrivain, humaniste, il a laissé à la postérité son « Théâtre d’Agriculture et Mesnage des Champs » : un travail qui révolutionnera l’agriculture.

http://www.olivier-de-serres.org/pradel.php

Le matin : film, la visite du musée, des jardins, dégustation des produits du domaine, déjeuner 100% ardéchois ; l’après-midi : visite de la ferme caprine, de la fromagerie, de l’élevage ovin, du domaine viticole, de l’élevage de faisans, perdrix…

Au retour, réception à la bibliothèque de Viviers, rencontre avec les élus et les lecteurs et pot de l’amitié.

Le jeudi 29 août, visite de la bibliothèque de la Maison Diocésaine et de la ville de Viviers, de sa cathédrale et des nombreux monuments, pique-nique et fin du congrès.

Notre nouveau président, élu en août 2012 : Dominique Joye. Il nous vient de Jouy Le Moutier. C’est un poète, un marcheur, un paysan dans l’âme. Il a fait toute sa carrière dans l’aviculture.

Notre nouveau président, élu en août 2012 : Dominique Joye. Il nous vient de Jouy Le Moutier. C’est un poète, un marcheur, un paysan dans l’âme. Il a fait toute sa carrière dans l’aviculture.

Chantal Oliver, a quitté la présidence de l’AEAP au congrès 2012, après 37 ans de bons et loyaux services. Poète, bourguignonne, elle n’a lésiné ni sur son temps, ni sur son argent pour mener de main de maitresse l’association. Une monographie de son village « Concoeuor et Corboin » à laquelle elle a largement participé vient de paraître. Si vous aimez le Bourgogne, Chantal est intarissable sur le sujet.

Chantal Oliver, a quitté la présidence de l’AEAP au congrès 2012, après 37 ans de bons et loyaux services. Poète, bourguignonne, elle n’a lésiné ni sur son temps, ni sur son argent pour mener de main de maitresse l’association. Une monographie de son village « Concoeuor et Corboin » à laquelle elle a largement participé vient de paraître. Si vous aimez le Bourgogne, Chantal est intarissable sur le sujet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article