Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Retour d’Ethiopie : 2° épisode

27 Février 2015 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de coeur

Hutte Dorzé. Photo © Nicole Faucon-Pellet

Hutte Dorzé. Photo © Nicole Faucon-Pellet

Retour d’Ethiopie, 2° épisode,

J’ai découvert le tef de la plaine du Choa dont la paille séchait en grands gerbiers. Précieusement conservée, mélangée à de la boue, elle sert à fabriquer le torchis pour habiller les maisons dont l’ossature est en lattes d’eucalyptus bien serrées et le toit souvent en tôle. Hormis les huttes traditionnelles, cette méthode de construction est très répandue.

Le tef, eragrostis tef, est une petite céréale de la taille d’une tête d’épingle qui sert à préparer l’injera, une galette spongieuse surmontée de petits tas de légumes, de viande et de piment. La pâte brune bien alvéolée, un peu acidulée, spongieuse est délicieuse. Sans gluten, cette céréale ne va pas tarder à arriver dans nos magasins bios pour satisfaire la nouvelle mode des régimes sans gluten…

Dans le parc du Cherchera Churchura, accompagnée des scouts (c’est ainsi que sont appelés les rangers) j’ai entendu les éléphants sauvages barrir, mais impossible de les voir au milieu de la jungle. Le village de Chavara, tout proche, et l’ethnie des Conta cultive des céréales, du coton, des fruits. Sous une hutte, une femme prépare du faux bananier ou ensète qui a fermenté quelques mois sous terre.

Au-dessus d’Arba Minch et de ses lacs Abaya et Chamo, j’ai rencontré les Dorzé qui vivent avec leurs animaux dans de hautes huttes en écorce de bambou dont le sommet ressemble à une tête d’éléphant. Experts dans un tissage en coton unique nommé chammas, ils chassent le léopard, cultivent maïs, blé, sorgho et faux bananiers ; de leur nid d’aigle à 2500 mètres d’altitude ils dominent.

Galette d'Indjera

Galette d'Indjera

Paille de Tef

Paille de Tef

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article