Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

les livres à la ferme du Bourlatier en Ardèche

2 Septembre 2013 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #dédicace

Le salon du Bourlatier en Perte de vitesse

C’était hier, le dimanche 1° septembre 2013, le 4° festival du livre en montagne ardéchoise à la ferme du Bourlatier, sur la commune de Saint-Andéol-de-Fourchades, à quelques minutes du Gerbier des Jonc.

Depuis Saint-Remèze, la vallée du Rhône, Viviers, Rochemaure le médiéval au pied du Chenavari, un ancien volcan puis direction Privas la capitale du marron.

Par une belle route de montagne étroite bordée de hêtres, de sorbiers des oiseleurs aux baies rouges cerise, de grandes forêts formant des sous bois obscurs, passage du col du Sarrasset. Au loin, le suc de Sara isolé au milieu d’un grand cirque, puis Mézilhac et La Champ Raphaël. Je n’ai pas le temps d’admirer les paysages grandioses, les vaches, les chevaux et les brebis nonchalamment étalées sur les pentes que déjà se dessine la ferme du Bourlatier. Définie comme « une ancienne ferme du XVIIème siècle, plantée telle une forteresse au cœur d’un plateau balayé par les vents, son architecture typique, ses 900 m2 de toiture en lauze de phonolithes (dalles volcaniques locales), sa charpente en forme de vaisseau retourné, ses volumes impressionnants » elle est unique en son genre.

Déjà les auteurs et les éditeurs s’installent dans le petit vent frisquet : 9° au thermomètre. Il faut dire que nous sommes à 1380 mètres d’altitude.

Les 17 éditeurs s’installent au rez-de-chaussée ; les 58 auteurs à l’étage sous la charpente extraordinaire de la ferme.

Les trois premiers festivals m’avaient ravie ; je n’aurais manqué pour rien au monde cette 4° édition, saluée par le président du parc, celui du SMA Syndicat Mixte de la Montage Ardéchoise, Sabine Buis Député… et Dimitri Brun orchestrateur de l’événement.

Le public a défilé toute la journée, posé des questions, feuilleté les pages de nos nombreux ouvrages. Mon voisin de gauche a vendu 3 livres ; ma voisine de droite 5 ; en face, souriant malgré tout un auteur a remballé toute sa marchandise ; Viviane Daguet-Lievens optimiste septuagénaire parlait avec passion de son Tour de l’Ardèche avec mon âne et ma mule tout en faisant défiler des photos sur son ordinateur ; moi j’attendais, comme d’autres, découragée, un éventuel acheteur… Les people locaux ont tiré leur épingle du jeu comme d’habitude.

Il paraît que c’est la crise, que les lecteurs n’achètent plus. J’ai fait 83 kilomètres de route multiplié par 2 = 166 kilomètres, j’ai roulé pendant 2H06 (x2), j’ai payé mon repas 15 €. Je ne suis pas douée en math, j’ai horreur des chiffres, je vous laisse calculer le prix de cette catastrophique journée !

Pour les auteurs aussi, c’est la crise !

La ferme du Bourlatier au pied du Mt Gerbier des Jonc

La ferme du Bourlatier au pied du Mt Gerbier des Jonc

ferme du Bourlatier en Ardèche à St Andéol de Fourchades

ferme du Bourlatier en Ardèche à St Andéol de Fourchades

Le Pen Club Occitan était là aussi

Le Pen Club Occitan était là aussi

les Editions Plumes d'Ardèche

les Editions Plumes d'Ardèche

édition 2013 au Bourlatier

édition 2013 au Bourlatier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

La Vieille Marmotte 02/09/2013 20:56

C'est vraiment désolant, et moi qui ai pensé si fort à vous pour que ça "marche" ! J'ai même cherché à venir vous voir, mais ça n'a pu se réaliser cette fois-ci ...
Dommage que la crise n'oublie pas un peu les auteurs !
Votre amie était là sans doute ?
Achèterais-je vos livres ? Si j'étais riche ... sans nul doute !