Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Oui, je choisis mes amies et amis

13 Septembre 2016 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de geule, #coup de coeur

Face de Bouc,

Un truc pour les ploucs

Ou pour les haïdouks ?

J’ai écrit haïdouk pour que ça rime ; c’est un peu hors sujet. En effet, les haïdouks sont des brigands de grand chemin qui opéraient dans les Balkans sous la domination ottomane.

Entonnoir ou crachoir

Pour 90% de mes amies, amis, face de bouc est un entonnoir dans lequel ils régurgitent ; une bouche d’égout pour déverser les vomissures. Vous repostez, vous partagez. Ça sent la poussière, le déjà vu, le déjà entendu. Ça me fait toujours penser à ceux qui crachent le vin dans les dégustations. Sur Facebook, peu écrivent ; peu s’expriment. Ça me désole.

Moi je croyais que j’allais apprendre des choses dans ce réseau social à la mode. Que dalle !

J’entends les obsessions des uns et des autres ; leur thème de prédilection : le voile, le burkini, les anti Hollande et les anti Sarko, les écolos qui prônent les lois anti réchauffement climatique ; les occitans qui se battent pour le nom de la région Occitanie ; ceux qui adorent le naturisme et ceux qui respectent les décisions du tribunal administratif ; ceux qui pensent que l’amour va sauver le monde.

Je vois les jolies photos, les plages de sable blond bordées de cocotiers, les fleurs, les lions et les tigres, les bateaux, les dauphins, les chiens et les chats, les vidéos qui font rire et celles qui montrent les massacres.

Celles et ceux qui abusent

Qui remplissent des pages et des pages au point que j’en viens à les éviter soigneusement tellement elles, ils, sont envahissants. Sans aucune modération, semblables à ces individus victimes de logorrhée verbale, passant la soirée entière à mobiliser la parole sans aucun égard pour l’entourage, ou ces malappris qui se servent trois fois du même plat sans vergogne aucune. Cette catégorie, je la fuis.

Au-dessus du panier

Comme chez le primeur, les fraises du dessus sont toujours impeccables ; dessous il y a les gâtées.

Il y a ceux qui annoncent des manifestations dont la presse régionale ne parle pas. Vous l’aurez sans doute remarqué, hormis le sport, la pétanque et les repas du troisième âge, les pages des journaux locaux ne reflètent guère l’actualité, au point que des panneaux disgracieux fleurissent les entrées de village pour annoncer les expositions, les brocantes ou les rencontres culturelles soigneusement occultés par la presse locale tout comme les décès, les mariages ou les naissances aujourd’hui soigneusement prohibés des colonnes.

Et j’oubliais les gens intelligents qui distillent à petite dose des articles soigneusement pondus que je prends plaisir à lire et à méditer.

Parcourir les pages prend du temps ; ce dernier est un élément précieux que je sauvegarde jalousement. Alors je choisis mes amies et amis.

Et je me demande si Face de Bouc, c’est un truc de plouc ou de haïdouks.

 je choisis mes amies et amis.

je choisis mes amies et amis.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article