Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

N’ia proun !

31 Août 2016 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de coeur, #coup de geule

N’ia proun !

Y’en a assez dans la langue du pays (en Occitanie).

   N’ia proun de ces nouveaux messies qui pensent que l’amour va sauver le monde ; qu’une marche blanche et quelques fleurs suffisent à oublier le viol d’une petite fille ; que si on reçoit une baffe, faut tendre l’autre joue ; qu’il faut pardonner les affronts ; que les attentats islamistes sont, ma foi, inévitables ; que quand il fait beau tout va bien, et que par conséquent, les malades ne sont plus malades, les femmes battues au mieux de leur forme et les enfants malheureux soudain heureux.

   N’ia proun de ces gens qui pensent que la pluie devrait disparaître de la planète ; que le réchauffement climatique sera évité grâce aux grandes puissances ; que se baigner nu est scandaleux ; que la télévision est une distraction ; qu’il ne faut rater pour rien au monde les jeux olympiques de Rio et le tour de France ; qu’avec les soldes on fait des économies ; que toute femme respectable se doit de se raser les aisselles et que dire des gros mots est une hérésie. 

   N’ia proun que de certaines choses on ne parle jamais : des gens isolés qui savent tout des nouvelles de la planète mais ignorent que leur voisin de palier est entrain de succomber ; des petites filles qu’on excise de force partout sur la planète entravant ainsi le bon cheminement de leur vie vers l’épanouissement ; de ces gens qui se moquent gentiment de notre accent du midi alors que c’est tout ce qui nous reste de notre culture occitane.

   N’ia proun de ces femmes voilées qui envahissent nos rues tandis que nous marchons à l’ombre, vêtues de noir et silencieuses, comme en deuil ; de ces sans abris qui meurent devant nos appartements bien pourvus en chauffage et en hautes technologies ; de ces individus qui possèdent trois maisons tandis que d’autres végètent sous les ponts ; des tests salivaires de Valérie Pécresse pour les lycéens ; des lois stupides insufflées par Ségolène Royal, de ces camping-cars roulant à soixante kilomètres à l’heure.

    Je ne suis pas bien dans mon siècle. Je le sais. Mais tout de même où va-t-on ainsi, à se cacher la face devant la réalité de ce monde injuste et cruel, de ce monde inique et hypocrite, de cet univers débile où les médias font la loi ?

   N’ia proun de la disparition des paysans ; de la mal bouffe ; du politiquement correct qui consiste à surtout ne pas hausser le ton et à supporter stoïquement que les hommes politiques fassent la loi sans égard pour la démocratie ; de me voir rattachée la communauté des communes de Vallon Pont d’Arc alors que mon bassin de vie est du côté de la vallée du Rhône, vers Bourg-Saint-Andéol et Montélimar ;  de pas pouvoir brûler mes branches d’arbre dans mon grand terrain sous prétexte que je pollue ; de voir nos malades subir l’acharnement thérapeutique et bientôt de se voir interdire de faire des feux de cheminée… 

Enfin bref, n’ia proun !

Enfin bref, n’ia proun !

Enfin bref, n’ia proun !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article