Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Confiture d’abricots à La Coste

28 Juin 2016 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de coeur

En route pour la confiture d’abricots

Une douce retraite

J’ai attendu que mon demi-siècle soit largement entamé et que ma carrière de boulangère en zone touristique se termine pour me mettre à la confiture, profitant enfin de l’été ardéchois dont le commerce m’avait cruellement privé.

Ce matin, avant que le soleil ne tape trop, j’ai fait la cuisson en compagnie de mon homme préposé au transport des pots depuis la marmite jusqu’à la table et de ma galline toujours curieuse. Odeur, mise en bocaux, vaisselle : tout cela exécuté dehors. Un moment de pur bonheur.

J’ai innové en provoquant un choc thermique sur mes préparations. Il paraît que c’est une méthode infaillible pour mettre en valeur la couleur orangée de ces fruits d’été. C’est simple : une fois les pots fermés, il faut leur tremper cinq minutes le cul dans l’eau !

Une autre astuce pas encore expérimentée : surtout ne pas jeter la mousse blanche lorsque vous écumez. Mettez au frais et utilisez dans les yaourts.

Ma ferme de Champlong

D’autant que ces oranges provençales viennent de ma ferme drômoise, celle-là même où je suis née ; celle-là même où j’ai installé Mina dans Le secret de la rabassière et La rabassière au pays des bergers.

Un lieu magnifique où j’ai vécu les plus beaux moments de mon existence, en regardant le château de Grignan et la tour de Chamaret.

Aujourd’hui mon frère Jean-Luc et sa femme Delphine la conduisent de main de maître en compagnie d’un de leur fils Landry. Les abricots dorent sur les talus au-dessus du village de Valaurie.

La récolte bat son plein. Si vous voulez des abricots en direct de la ferme, n’hésitez pas. Je n’ai pas de commission.

C’est à Réauville. Sur le GPS taper « Quartier Champlong ». Pour plus d’infos : Jean-Luc Faucon : 06 83 35 06 10.

C’est ouvert tous les après-midi de 14 à 19 H jusqu’à la fin de la récolte, vers le 14 juillet.

C’est fléché depuis la route départementale 541. Après Valaurie, tournez à gauche en grimpant, sans oublier d’admirer lavande et blé bientôt coupé : des paysages splendides.

Parmi les variétés traditionnelles, orangered, bergeron, bergarouge… De quoi faire frémir les papilles.

N’oubliez pas d’avoir une pensée pour ma Berbère Mina. Et bonne confiture.

Et bonne confiture !
Et bonne confiture !
Et bonne confiture !

Et bonne confiture !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simone 10/07/2016 07:32

C'est beau de faire ses confitures. Un doux conseil d'amie : une branche de menthe, les 5 dernières minutes de cuisson, et tu auras un goût de frais sans altérer le parfum de l'abricot.

nfauconpellet@gmail.com 11/07/2016 09:35

Je note cette suggestion.
Merci.