Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Le facteur aux abonnés absents en Occitanie

1 Mars 2016 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de geule

Mais où est donc passé le facteur ?

Mon colis, contenant un livre, normalement affranchi, adresse correcte, parti de Vallon-Pont-d’Arc le mardi 23 février est arrivé à Montpezat à côté de Nîmes le 29 février.

Vallon se situe à 86 kms de Montpezat. 1H39 en voiture. 6 jours par la poste !

Défendre le service public, non mais vous rigolez !

Complètement obsolète la Poste ! Ringarde, arriérée, incapable de distribuer le courrier ce qui était tout de même sa fonction première.

Maintenant, si j’ai bien compris, la Poste vous propose des placements financiers… Elle est devenue une banque. Comme s’il n’y en avait pas suffisamment comme ça !

Mais, où donc est passé le facteur

Celui qui circulait en vélo il y a un petit demi-siècle. Celui qui disait un mot gentil : « Bonjour » et pas « Bonne journée ». Qui buvait un canon avant de repartir. Mon facteur, à moi, à l’époque, je posais ma galline sur son guidon. Il était heureux. Moi aussi. C’était l’unique passager du jour à la ferme, là-bas, à Champlong, dans ma Drôme. Je crois me souvenir qu’il s’appelait Monsieur Arsac. Après, passait le ramasseur de lapins, qui criait : « Peu de lèbre, peu de lapin »…

Je radote, me direz-vous. Peut-être, un peu.

Mais Non de Dieu, que tout le monde reste à sa place ; les choses iront mieux.

Que le facteur distribue le courrier, que le boulanger pétrisse son pain, que le garagiste répare nos moteurs, que le restaurateur cuisine, que le berger veille sur son troupeau, que le trufficulteur cave ses truffes, que le randonneur randonne, que le retraité s’adonne à ses passions et que chacun fasse son boulot.

Mais dans quel monde vivons nous ?

Je vous le demande.

Heureusement il y a Internet ! Et les boîtes mails qui permettent d’envoyer n’importe quoi n’importe où.

Il n’empêche, parfois il faut envoyer du papier. Et passer par la poste. Alors les choses se corsent. Ce qui devait être simple prend des allures de parcours du combattant.

Je suis ulcérée. 

Le facteur aux abonnés absents en Occitanie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article