Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Grignan, dédicace à l'Espace d'Art François-Auguste Ducros

23 Février 2016 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #dédicace

Espace d’Art François-Auguste Ducros de Grignan

Vendredi 4 mars de 18 à 20H

C’est là que je vous attends vendredi 4 mars à Grignan, entre 18 et 20H pour vous commenter mon dernier livre Je Viens du Jardin des Cafés.

Je vous raconterai la genèse du roman : le coup au cœur provoqué par un voyage intitulé « Ethnies de la vallée du Rift », là-bas en Abyssinie.

Je serai accompagnée par la belle voix d’Anne Causeur qui vous déclamera quelques textes. Elle est membre de l’académie rhodanienne, créatrice de quelques spectacles dont Catherine de Médicis et la relation qu’elle a entretenue avec ses 3 fils régnants et la reine Margot, un autre sur Marcel Proust raconté par sa mère, et ses propres nouvelles sur les blessures de l’enfance.

Celle qui vient du jardin des cafés

Je vous embarquerai pour Arba Minch, à quelques cinq cent kilomètres au sud d’Addis Abbeba ; nous escaladerons ensemble la montagne pour arriver au campement oromo où se déroule ma fiction. Je vous présenterai le chef Kalkidan, son épouse Haymonut, leur fille adoptive Iskedat, née au pays Borana, région spécialisée dans la culture du café. Iskedat est celle qui vient du jardin des cafés : l’héroïne principale de la fiction.

Vous ferez la connaissance de Netsanet une Hammar qui a échappé à une tradition cruelle.  

Des Hamars aux Dessantechs

Nous monterons ensemble chez les Dorzés, de fameux tisserands, dont les huttes à forme de tête d’éléphant abritent les hommes et les animaux. Nous irons chez les Hamars assister à la marche sur le dos des zébus et à la flagellation des femmes ; chez les Dessantechs où les femmes arborent une plume sous la lèvre inférieure. Nous visiterons ce terroir qui abrite des populations à majorité chrétienne orthodoxe qui continuent à pratiquer des coutumes animistes. Je vous dirais un mot des femmes à grande majorité victimes de mutilations.

Nous parlerons du café, de l’ensète ou faux bananier, du tef, de la galette d’injéra et des plantations d’eucalyptus.

L’écriture un travail de solitaire

Nous aborderons le thème de l’écriture, ce vaste domaine où se mêlent étroitement plaisir et souffrance. Vous me poserez des questions et j’y répondrai au mieux. Nous ferons connaissance. Alors n’oubliez pas de noter sur vos agendas : vendredi 4 mars entre 18 et 20H à Grignan, au pied des murailles du château de Grignan où séjournait notre épistolière Marquise de Sévigné.

 deux jeunes Hammar. Photo Nicole Faucon-Pellet

deux jeunes Hammar. Photo Nicole Faucon-Pellet

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article