Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

Le Triclope du Chassezac

11 Juillet 2015 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de coeur

Les beautés du Chassezac

À l’automne dernier, en balade sur ses berges, avec mon petit-fils Tamsir, nous avons déniché dans un amas de bois accumulé par une grosse crue, toutes sortes de morceaux aux formes particulières. Nous avons gratté, tiré, poussé en essayant de ne pas tomber dans les flots boueux de la rivière. Crottés et heureux, nous avons trouvé des trésors, ramené nos trouvailles jusqu’à la voiture, déchargé le tout à La Coste où s’accumule déjà un stock de morceaux de cade, de mûrier, de vigne... Des cadeaux de Dame Nature.

Résurrection

Le plus beau, sans conteste, c’était la trouvaille de Tamsir : un bois informe rappelant vaguement une tête de perroquet. Malaxé par les eux en furie, maltraité par les rochers, bousculé par ses congénères, gorgé d’eau, d’où venait cet étrange animal ? Mon petit-fils m’a chargée de le ressusciter : le nettoyer, lui fabriquer des oreilles et un museau, lui suggérer un regard, le poncer, le toiletter.

Sous l’écorce, je n’ai pas trouvé le perroquet escompté. J’ai fait jaillir un personnage avec trois yeux que mon amie Franboiz a baptisé Triclope en contractant les mots tricycle et cyclope.

Adieu Triclope

Mon personnage est fini. Je n’ai plus qu’à le livrer à mon petit-fils. Il va me manquer mon Triclope. Mais la promesse, surtout celle d’une grand-mère, c’est sacré. Et le sourire d’un enfant qui reçoit un cadeau, c’est inestimable.

Il me restera la photo du cyclope-tricycle, monté sur une belle ardoise ramenée de Bretagne et dont les trois yeux brillent. Il me restera la joie de mon petit-fils.

Il me restera la photo du cyclope-tricycle

Il me restera la photo du cyclope-tricycle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article