Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
nicole-faucon-pellet.overblog.com

L'Occitan à l'honneur de Bouchet à Suze La Rousse

13 Octobre 2013 , Rédigé par Nicole Faucon-Pellet Publié dans #coup de coeur

Suze la Rousse, Bouchet : capitales occitanes du patrimoine Drômois

Ce samedi 12 octobre 2013, c’était la journée du patrimoine occitan en Drôme, plus exactement au château de Suze La Rousse et à l’abbaye de Bouchet. L’occasion de mettre en valeur l’héritage tant linguistique que bâti que nos ancêtres nous ont légué.

En montant au château, les tapis roses et blancs de cyclamens de Naples, disséminés sous les chênes centenaires, font des taches blanches et roses tant intrigantes et insolites que belles. Dans la cour d’honneur, au dessus du puits, trône le drapeau occitan tandis que les participants se rassemblent.

Marie-Josée Richaud œnologue nous conduit dans l’amphithéâtre muni de tables, de robinets, de petits éviers ronds ; commence la séance de dégustation avec l’œil, le nez, la bouche puis la fin de bouche et les conclusions… Pour moi c’est un monde inconnu et étrange, il est question d’effluves de cuir neuf, de pruneaux secs, d’agrumes, d’épices, d’aromates, de parfum de résine ou de végétal…

Un blanc d’Aix en Provence, un autre de Saint-Chinian, un Marcillac rosé à la robe claire, à la mode parce que faussement considéré comme moins alcoolisé, un rouge de Nyons, un autre de Sablet et pour terminer un Gaillac. Le public parle de générosité, d’onctuosité, de rondeur, d’architecture, de tanin, de structure, de sélection clonale, d’appauvrissement du patrimoine génétique, de cépages…

Je remarque un monsieur portant une pervenche d’argent et une cigale au revers de sa veste. Il s’agit d’André Tournillon de Sainte-Cécile-Les-Vignes qui est félibre, « mèstre en gai-sabé » et majoral. Il enseigne la langue aux enfants et aux adultes plusieurs fois par semaine suivant les préceptes de son ancêtre Marius André écrivain, poète et journaliste, ami de Fréderic Mistral.

L’après-midi visite du château, château fort à l’origine, que sa situation extrêmement venté a toujours préservé des agressions : la cour d’honneur de style italien, la salle de garde, la salle de la renaissance, le salon octogonal….

Converti en université du vin, le château vient de se doter d’une nouvelle muséographie pour tout savoir sur les activités viticoles à travers des objets décoratifs et archéologiques, des maquettes, des verres, des amphores, du transport sur le Rhône… Guidés par la suédoise Anika Remusan (épouse de vituculteur) à l’érudition étonnante et dans un français sans faille, par Isabelle Méjean et Mireille Roubé dans un occitan parfait, cette déambulation était un enchantement.

Avant de quitter les lieux, une tribune libre sur la vigne et le vin et le label Oc attribué à des structures qui souhaitent mettre en avant leur identité occitane.

Le soir L’Estanquet adapté et mis en scène par Claude Alranq, joué par La Rampe Tio : Saint-Martin, les palmes de Banador, le somnambule, la soupe à la grimace, l’anguille ; des saynètes drôles, un moment de « libre-rire » et de franche convivialité, un instant de détente.

Ce théâtre populaire de langue d’oc met en scène la convoitise, le désir de reconnaissance, la vengeance, les dualités, les jalousies qui s’affrontent dans un combat toujours semblable malgré le passage du temps et les changements de décor.

Merci aux chevilles ouvrières de l’IEO : Isabelle Mejean, Danielle Tosello, Mireille Roubé… toujours à pied d’œuvre. Merci à l’appui de Jacques Avril, à Laurent Gosset pour ses commentaires, à Gérard Betton, Anne-Marie Hautant, Monsieur Bonnet pour leur présence… Mes excuses pour tous ceux que j’oublie.

1Marie-Josée Richaud œnologue nous conduit dans l’amphithéâtre /2Dans la cour d’honneur, au dessus du puits, trône le drapeau occitan/3L'entrée du château de Suze la Rousse/4Abbaye de Bouchet
1Marie-Josée Richaud œnologue nous conduit dans l’amphithéâtre /2Dans la cour d’honneur, au dessus du puits, trône le drapeau occitan/3L'entrée du château de Suze la Rousse/4Abbaye de Bouchet
1Marie-Josée Richaud œnologue nous conduit dans l’amphithéâtre /2Dans la cour d’honneur, au dessus du puits, trône le drapeau occitan/3L'entrée du château de Suze la Rousse/4Abbaye de Bouchet
1Marie-Josée Richaud œnologue nous conduit dans l’amphithéâtre /2Dans la cour d’honneur, au dessus du puits, trône le drapeau occitan/3L'entrée du château de Suze la Rousse/4Abbaye de Bouchet

1Marie-Josée Richaud œnologue nous conduit dans l’amphithéâtre /2Dans la cour d’honneur, au dessus du puits, trône le drapeau occitan/3L'entrée du château de Suze la Rousse/4Abbaye de Bouchet

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article